RDC: Me Patrick Civava s’inquiète des violences au Kasaï-Central

 

13413638_1135415089883065_1041659016939647333_n.jpg

Le président du parti politique Alliance des Démocrates pour une Nouvelle république ( ADN ), Maître Patrick Civava Mbasha, s’inquiète des violences dans la province du Kasaï central.

Il manifeste son ras-le-bol par un tas de questions :

« Depuis le 1er jour, je me pose la question de savoir si le dialogue n’est fait que pour des collabos à ce régime?

On attend que nous les comptons par millions, les morts au Kasaï pour qu il y ait dialogue?

Ou bien que kamwina nsapu crée un parti politique et commence à bouffer la nuit avec eux pour qu il y ait un dialogue ?  » Sérieux, trop c’est trop…  »

BÉNI KINKELA

Publicités

TOUSSAINT TSHILOMBO : « je ne suis pas défaitiste, mais je doute fort que nous ayons de bonnes élections en décembre 2017. »

hb.jpg

Dans une interview accordée au journal Le Potentiel, l’ancien ministre de l’Information, Presse et communication dans les deux gouvernements Gizenga I et Gizenga II, et membre du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie , M. Toussaint Tshilombo Send estime sans nul doute qu’il est authentiquement hermétique que les élections crédibles soient organisées en décembre 2017, car il y’a encore quelques prérequis nécessaires qui ne sont pas pris en comptes. Mais aussi que cela ne doivent pas être organisées dans la Grande hâte pour satisfaire une tendance particulière : « je ne suis pas défaitiste, mais je doute fort que nous ayons de bonnes élections en décembre 2017. Il y’a encore plusieurs préalables à remplir. Il ne faut pas qu’on prenne une élection à la légère. Il y va de la vie de tout un peuple. L’élection ne doit pas être organisée dans la précipitation pour plaire à certaine opinion »

 

Il ne souhaite en aucun instant de revivre la situation ambigüe obtenue empiriquement des élections de 2006 et 2011, périodes où il y’a eu des quiproquos entre des candidats : «  Nous devons éviter que nous retombions dans la situation de 2006 et 2011, périodes où il y’a eu contestations, revendications, réclamations et accusations qui ont fait que la cour suprême de justice soit assiégée.  »

 

L’ancien ministre pense que la RDC doit avoir des élections à la hauteur de ses dimensions et le souverain primaire mérite d’être dirigé par des élus de manière non équivoque, bien sûr que des ratés ne manqueront pour autant qu’il n’y a jamais eu d’élections parfaites.

 

BÉNI KINKELA

QUI EST MAITRE JEAN PIERRE MANZOLO ?

BN.jpg

 

Le Maître Avatar Jean Pierre Manzolo,exorciste président de la Fondation Jésus le grand Alchimiste et déchirement des mystères, expert dans l’art de guerre des esprits et docteur en angéologie Une figure du premier plan et un pasteur Maître, simple et apprécié par ces fidèles dans les 4 continents, par sa manière peut orthodoxe, qui se détache et se distingue par sa façon de travailler. Il a toujours prôné l’enseignement et l’approfondissement des connaissances des écritures et non une récitation aveugle de la bible. Comme Jésus-Christ nous dit dans la bible, « mon peuple périt par manque de connaissances » Sa biographie nous amènes à comprendre son parcourt d’un enfant normal devenu homme ILUMINE au fil des années par l’approfondissement dans les études bibliques de toute les religions existantes ainsi qu’aux enseignements reçus par les anges. Il né à Kinshasa en république démocratique du Congo (ex Zaire) le 22 février 1989, fils de Manzolo Monga Mopepe et de Honorine Pangate, originaires de l’équateur et de Kisangani. Né d’un couple divorcé, il est le 3 ém enfant et garçon unique du coté de sa maman, 4 em sur 10 des enfants de son papa. D’une famille nombreuse, sa maman femme au foyer et son papa parti en exile. Enfant prématuré de 6 mois, il succomba à la naissance à la polyclinique de Yolo Médical (une banlieue kinoise) et transférer à Maman Yemo (hôpital général de Kinshasa) pour les formalités de décès 2 Bizarrement, un médecin le docteur Omanga, prit le mort-né, s’enferma dans son bureau et après quelques minutes, le docteur sorti avec un enfant vivant avec la stupéfaction de tout ce qui était présent. Les années passèrent, à l’age de 2 ans, il commença à tout savoir. Les souvenirs, les événements passées, et cet enfant se souvenait des moindres détailles. A l’age de 5 ans, il entre en contact avec les esprits et voyait les anges et les démons. Il prédisait l’avenir pour lui tout était normal. Dans nos coutumes et nos traditions africaines, quand un enfant est capable du paranormal, c’est enfant est envoûté, d’office enfants sorcier. D’ailleurs plusieurs bouquins et films sur les enfants sorciers à Kinshasa témoigne de cette irresponsabilités des parents face à la crise économique qui frappe Zaïre, actuel R.d.Congo. Pour trouver une guérison à ce fléau, la maman cherchera l’assistance de nos prêtres catholiques, guérisseurs, marabout, pour comprendre de quoi souffre Jean Pierre Manzolo . Un enfant de bonne mine mais avec un esprit envoûté. Une prophétesse le prend en consultation, verse quelques larmes de cire de la bougie sur la tête de Jean Pierre Manzolo et ce dernier commençait à dire que s’est t-elle la sorcière et il voyait 2 cornes sur la tête de la prophétesse. Après, fut la visite de l’abée Robert de la commune de Lemba, ce dernier fait savoir de la chance qu’avaient cet enfant et porte conseil de ne pas étouffer ce don Divin. Son enfance était mouvementée, sa maman la battée assez souvent, dans sa tristesse, un jour à 11 ans il part se réfugier dans une grotte de la Vierge Marie et demande dans sa prière, s’il peut être épargné de ce calice car il en pouvait plus. Il sentait bouger la statuette de la vierge Marie comme un accumulateur d’une énergie aurique, motivé par la foi ou la concentration de plusieurs personnes qu’on appelle égrégore ( puissant courant de pensée collective ). Tout ce qu’il voulait le taper, présenté comme des spasmes involontaires brutaux et inopinés des muscles ( crise de convulsion ), même son oncle Maxel n’arrivera point 3 A l’école élémentaire, durant sa scolarité primaire, il n’était pas brillant comme élève, toujours en dessous de la moyenne générale, sa maman décide de l’inscrire dans un internat. L’orientation scolaire et professionnelle est une étape importante dans la vie d’un élève et malheureusement ceux-ci procèdent par des non choix. En effet, il sera interner dans un pensionnat à Kinzambi dans la province de Bandundu ou il continue à étudier, mais cette fois dans un milieu encadré par des religieux. Un jour en voulant voler des mangues dans le jardin de l’établissement, il vit l’apparition d’un Ange (Raphaël), l’interpella et lui dit qu’il a une mission pour son éducation et son enseignement. « chaque jour à 15h00, tu apporteras la Bible qui t’a été offerte par les témoins de Jéhovah , j’apparaîtrai sous forme de pigeon ou de papillon, pour t ‘enseigner ensuite jaillira en toi un jour la connaissance même si aujourd’hui ça te paraît insensé ». Il épatait les professeurs, les camarades de l’intelligence qu’il dégage et devenais surdoué. D’ailleurs sa maman n’en revenait pas à sa réussite spectaculaire. Sa vie était liée aux mystiques. Il enseignait à ses camarades de la classe l’angéologie qui est l’étude des anges, les archanges, de leurs noms, de leurs places dans la hiérarchie Divine et leurs rôles. Pour lui, le surnaturel était une vie normale. A chaque déplacement pendant les vacances scolaires pour Kinshasa, Il perdait plusieurs membres de sa famille entre autres son oncle Marcel qu’il avait de l’estime, cette situation s’empira. Il voulait devenir catcheur professionnel car il était turbulent , allant chercher même des fétiches mais il se faisait chassé par les féticheurs sous prétexte qu’il est possédé. Il aura son Bac (diplôme d’état ) au lycée des pères jésuites dans la province du BasCongo. Il faisait les délivrances et continuer à entendre les messages par le passage du vent, à travers les murs. Une des principales problématiques liées à ce passage d’adulte est la question de la sexualité. Quand fut venu le moment, Jean Pierre Manzolo dans l’impudicité se donna au plaisir charnel, connut plusieurs aventures et perd ses pouvoirs 4 Après ce passage, il décidait de changer et de s’abstenir de plaisirs charnels, jugé contraire à la morale (chasteté).Il a choisit de devenir prêtre en choisissant la voie du sacerdoce car, il sera initier et aimé par le Père Antonello Rossy, grâce à sa bourse d’étude. En 2004, il fait les études de commerce international et l’économie financière. Croyant trouvé le calme et la sérénité, selon lui, plus des prêtres et religieuses ont eu des écarts de conduite par rapport à leur vœu de chasteté. Un grand nombre de leurs membres naviguent entre leur engagement et leur difficulté à orienter adéquatement leurs pulsions sexuelles. Les enseignements étaient superficiels et ne trouver pas Satisfaction. A la fin de sa bourse d’étude, il intégrait d’autres congrégations religieuses, protestantes, musulmanes juste pour le savoir mais constate que la Bible à était écrite par les juifs donc pour connaître en profondeur les secrets des écrits bibliques, faudrait connaître le secret de la cabale ou Kabbale juive. Qui vise à une connaissance du monde au-delà des données accessibles à la seule raison. La cabale juive est la base de toute connaissances approfondie de la Divinité. Une science qui se transmet de bouche à oreille depuis Hénoch jusqu’à Jésus. Après ses recherches, il découvre le livre de Samael Aun Weor, sur un livret, il parle des rêves. Le rêve est un phénomène très connu qui a intrigué l’humanité depuis la nuit de temps. Samael Aun Weor dit que c’est une porte d’un autre monde. Stupéfait, il devient attentif à ses rêves et apprenait des enseignements sur le plan supérieur des rêves. Il acquiert la connaissance rapidement, il retrouvait ses pouvoirs spirituels, un jour en se promenant dans la prairie à coté du monastère pas loin de l’université de Kinshasa, il entendait de nouveau les papillons qui complétait les enseignements. Comprenait le langage des arbres, les secrets de la cabale juive sans l’étudier en profondeur. Cependant, il était envahi par la connaissance intense avec une intelligence sans mesure qui inquiéta bon nombres des prêtres et collègues 5 c’est un homme humoriste qui soigne ses relations, aime la solitude ou il trouve sa consolation, il entretien bien ses relations mais lâche aussi facilement, de son caractère très gentil mais un peu sévère. Souvent, il prie tard la nuit quand les gens dorment, il trouve le bonheur et la concentration dans le calme pour méditer et apprendre. Plus tard, l’église catholique à confier à Jean Pierre Manzolo la charge spécifique de chasser les démons (exorciste), peu à peu il est claire qu’il devait respecter les principes et doctrine de l’église (dogme) mais tout aller en contradiction de tout ce qu’il apprenait et disait aux croyants sur certaines vérités. Il se retira de l’Église catholique, devenu consultant des grands pasteurs des églises de réveils, il travaillait dans l’ombre sur les sujets que les pasteurs enseignaient à l’église mais ne pas bénéficier de son travail car les pasteurs avaient la gloire et la fortune. Lorsqu’il faisait un faux pas, il se retirait et méditer pour rebondir et trouver une solution. Il fait un voyage causal de 3 jours là ou il visite le prophète Moise, Élie et Melchisédech en lui confiant une mission d’aller éveiller les gens sur les modifications des enseignements et les écritures par l’homme car il est le fruit d’une réincarnation, Il enseignait un peuple nommé Esseniens. Que son esprit vient de la planète Mercure, une planète d’intelligence et de la chance. C’est ainsi que pendant plusieurs années, les pasteurs, les musulmans, les bouddhistes, venaient pour les délivrances et enseignements donc la totalité. Dans le même principe, Jean Pierre Manzolo pratiquait les démonstrations mystiques en faisant apparaître les esprits, les gens voyaient les anges soit chez eux et c’est fut une gêne pour les pasteurs et prêtres qui nous endorment. Beaucoup menaçaient sa vie, ils tentaient de l’empoisonner. Depuis la création de son ONG, il compte un effectif de plus de 12 pasteurs de par le monde. Le maître Jean Pierre Manzolo est consacré sur le plan Astral par Melchisédech, il est Avatar comme le défini la tradition hindou « une incarnation d’une divinité sur terre ». Un jour à Roméo golf lors d’une conférence, le pasteur Dieudonné Tukala qui séjourne à Londres en Angleterre, était assisté par le pasteur Big Emani Lombo, organisaient un colloque ( réunion visant à une étude ) avec la participation de 800 pasteurs venus de tout le coin du pays. A l’époque jean pierre Manzolo conseiller du Big Emani Lombo assista dans la salle comme un simple invité et considéra comme un sataniste et indésiré. Alors qu’ils y avaient des personnes formées par le Maître Avatar dans la salle dans l’anonymat. Pendant qu’il prédisait, le pasteur Dieudonné Tukala eut un message prophétique que dans la salle, les anges lui montrent le nom de Jean Pierre Manzolo et détaillait sa physionomie qu’il l’invitait à passer devant tout le monde et les invites croyaient que la magie de Maître Avatar est mit à découvert. Quand il passait devant la salle , le Pasteur Dieudonné prononça la parole suivante « cet homme que vous voyez Dieu me montre qu’il a une forte dimension des Anges, qu’il a des pouvoirs extraordinaires et Dieu me demande de vous dire à tous d’élevés vos mains et tous les mondes prononçaient des bénédictions sur lui sans exception aucune ». Pendant sa concentration, il eut une révélation, qu’il véhiculerait un nouveau vague des enseignements et Dieu par sa grandeur t’élèverait, plus tu auras le succès plus tes ennemis seront en nombre, et chaque ennemi t’apporterait la force pour avancer, sans oublier les complots déjoués dans mon entourage que le prophète mentionna. Ambitieux, secret, il continue à fasciner autant ses partisans que ses adversaires.Comme il aime le dire « Venez à moi et écouter mes enseignements après vous pourrez de juger » Ce mémoire, dédie à vous, pour Le Maître Jean Pierre Manzolo par le Dr Alain Mwanga Zingzong le révolutionnaire d’Avatar

Communiqué – Invitation à la messe de requiem en mémoire des victimes au Kasaï

hg

La jeunesse kasaïenne organise une messe d’action de grâce en memoire de victimes au Kasaï.

Cette messe sera chantée, vendredi 24 mars 2017 à 15h à la Paroisse Notre Dame de Fatima, située au 1353 Avenue Tombalbaye Gombe – Kinshasa.

                                                                                                 

                                                                                              HONORE MVULA

                                                                                    Président de la jeunesse kasaïenne

R.D.C: Que retenir du séjour du ministre de l’ EPSP, Gaston Musemena à Tshopo ?

hon

 

C’est en vertu du Programme de réhabilitation et reconstruction des infrastructures scolaires que le ministre de l’Enseignement, Primaire, Secondaire et Professionnel, M. Gaston Musemena séjournait depuis lundi 06 mars 2017 dans sa province d’origine qu’est Tshopo.

 

Une mobilisation tous azimuts et comme on s’y attendait, des milliers de militants du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie ainsi que des sympathisants, alliés de la Majorité présidentielle et autres populations de Kisangani derrière leur maire ont réservé un accueil chaleureux à son Excellence Gaston Musemena, fils de Kisangani. Mais aussi c’était l’occasion pour eux de remercier le président de la république Son Excellence Joseph Kabila Kabange pour avoir nommé leur fils, Gaston Musemena , à la tête de l’Enseignement, Primaire, Secondaire et professionnel de la République Démocratique du Congo.«  aujourd’hui, notre joie est éléphantesque de voir l’un des fils de la province, élevé au rang du ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel. Raison pour laquelle, les amis et moi rendons hommage à Son Excellence Joseph Kabila Kabange pour son choix judicieux porté sur Gaston Musemena. » indique un militant du PPRD.

La foule a quitté l’aéroport de Kisangani Bangoka , pour marcher jusqu’au siège du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, où un bon nombre des militants du PPRD et autres de la majorité présidentielle entendaient avec impatience, pour la toute première fois les premiers mots de Gaston Musemena en tant que l’actuel patron de l’Enseignement, Primaire, Secondaire et Professionnel du pays.

 

Le ministre de l’EPSP, Gaston Musemena a inauguré des écoles à Kisangani 

 

C’est dans le cadre du programme de réhabilitation et reconstruction des infrastructures scolaires de la R.D.C que le ministre l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel( EPSP), Gaston Musemena Bongala, a inauguré des écoles à Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo. C’est notamment, le cas de l’inauguration de l’Institut de Kisangani, entièrement financé par le trésor public. le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel a visité l’école Dipo et Lokombe, deux autres établissements réhabilités par le PRRIS.Il est impérieux d’avouer sans nul doute que sur les 37 écoles réhabilitées ou reconstruites dans la province de la Tshopo, 22 ont déjà été livrées aux bénéficiaires.

Le ministre a par la suite procédé à la remise des équipements destinés à la formation continue à distance à l’IFCEPS-Kisangani, un projet de l’UNESCO (Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture).

Beni Kinkela.

Claude Mashala: «Je crois que la Majorité Présidentielle sans Joseph Kabila est un non sens. Le Rassemblement de l’opposition sans Étienne Tshisekedi n’est qu’une vaste dangereuse escroquerie. »

 

 

 

En sa casquette, de l’un des ténors de la Majorité Présidentielle et parmi un bon nombre de Kabiliste authentique, Claudel Mashala secrétaire nationale du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, PPRD en sigle, il a toujours cru dur comme fer que l’accord de saint Sylvestre sous l’œil de la CENCO est un accord mal rédigé et mal négocié qui n’est plus bon que pour la corrosion :«  pour nous autres, les vrais nationalistes et Kabiliste. J’ai eu à le dire plus d’une fois que l’accord de saint Sylvestre n’est plus bon que pour la casse. Je crois que nous avons vu à quoi devait servir cet accort. Nous avons vu N’sholé et ses amis circulaient et parcouraient le monde. Et au finish, nous apprenons que l’Union Européenne aimeraient voir ceci ou cela être réalisé dans notre pays.» Indique Claude Mashala.

 

Il a part la suite souligné en rouge que Seul Kabila est l’homme providentiel pour la Majorité Présidentielle et le Rassemblement de l’opposition sans l’homme de Limete n’est qu’un ensemble des opportunistes : « je crois que la Majorité Présidentielle sans Joseph Kabila est non sens. Le Rassemblement de l’opposition sans Étienne Tshisekedi ce n’est qu’une vaste dangereuse escroquerie.» Affirme Claude Mashala.

 

Beni Kinkela

Papy Tamba :  » Ne Muanda Nsemi est allé trop loin dans ses déclarations ».

 

 

Papy Tamba cadre de la Majorité Présidentielle était l’invité, le 09 mars dernier, d’une émission à la Radio Okapi sur l’arrestation de l’honorable député Ne Muanda Nsemi. Il a débattu avec Me Ngwizani Akanda, Avocat de l’honorable Ne Muanda Nsemi et cadre du parti politique Bundu Dia Mayala et Me Achille Kabongo, Président de l’Institut congolais d’études et d’analyses stratégiques. 

En sa qualité de l’un des jeunes leaders du Kongo Central, M. Papy Tamba partage une relation authentiquement dialectique avec les déclarations faites par l’honorable Ne Muanda Nsemi dont l’idée maîtresse est de scandée la République Démocratique du Congo en deux parties, la première avec comme appellation « la République du Kongo Central.        » la seconde avec comme sobriquet la République du Lualaba.

 » Moi, je crois que nous ne devons pas nous mettre sur le plateau de la Radio Okapi, une radio très sérieuse commencer à commenter l’arrestation de Ne Muanda Nsemi. Franchement le faire surtout lorsque, nous avons quelqu’un qui dans ses déclarations, qui aujourd’hui font l’objet parmi les choses qui font l’objet de sa poursuite, quelqu’un qui prône la division de notre pays et qu’il le divise lui même selon des révélations qu’il ont réussies, je ne sais pas où ! Que l’avocat sache que je suis du Kongo Central, et je ne considère pas Ne Muanda Nsemi comme étant mon porte-parole.  » dixit Papy Tamba.     

Par contre, ce communicant de la Majorité Présidentielle estime que nonobstant les désidératas ainsi que les frustrations quotidiennes de Ne Muanda Nsemi, il n’aurait pas aller plus loin.  » Ne Muanda Nsemi devrait s’arrêter en tant qu’homme politique à revendiquer ses droits, sans franchir la ligne de la loi. C’est ça que je dis qu’il est allé trop loin dans ses déclarations. »

BÉNI KINKELA