R.D.C: Déclaration du Dr. Noel K. Tshiani sur les massacres à l’Est et au Centre de la République

12417744_10208962570207537_2569219924994511076_n.jpg

Nous sommes profondément choqués et attristés par les nouveaux massacres perpétrés sur des citoyens innocents à l’Est et au Centre de la République Démocratique du Congo et particulièrement dans la région de Beni et de Tahimbulu pendant ces derniers jours. Trop, c’est trop.

Clairement, le gouvernement de la République Démocratique du Congo est incapable de maintenir la paix et la sécurité et de protéger les citoyens congolais sur l’ensemble du territoire national. Un gouvernement qui ne peut pas remplir ses fonctions régaliennes n’en est pas un en réalité.

Depuis le début de cette année, plus de mille citoyens congolais ont été sauvagement massacrés dans cette même partie de la République. Après chaque massacre, le gouvernement de la République convoque une réunion du Conseil Supérieur de la Défense sous la Présidence du Chef de l’Etat et Commandant Suprême des Forces Armées Congolaises et de la Police Nationale. Et après chaque réunion du Conseil Supérieur de la Défense, les massacres se poursuivent au même rythme, sinon pire. Très clairement le gouvernement de Monsieur Joseph Kabila est soit incapable de protéger les congolais, soit complice de ces massacres entretenus de façon à justifier la déclaration d’un Etat d’urgence avec l’objectif d’éviter l’organisation des élections dans les délais constitutionnels. Nous dénonçons ces manœuvres qui sacrifient les vies des citoyens innocents soit par incompétence, irresponsabilité, et complicité. Ces crimes contre l’humanité nécessitent une enquête internationale afin que leurs auteurs soient tenus responsables conformément aux lois internationales et nationales.

Maintenant le gouvernement vient de se réveiller pour déclencher un deuil national de trois jours. Il ne faut pas cracher sur nos morts. Au lieu de décréter le deuil national, le gouvernement devrait démissionner à cause de son incapacité à protéger les congolais. Le deuil national ne va pas arrêter les massacres.
La RDC a besoin d’un nouveau départ pour arrêter toutes ces tueries et rétablir la paix et la sécurité sur l’ensemble du territoire national aux fins de protéger tous les congolais.

Fait à Washington, DC
Le 16 Aout 2016
Dr. Noel K. Tshiani Muadiamvita

Publicités

R.D.C: En fin la prophétie de Steve Mbikayi s’est matérialisée.

STEVE.JPG
Certains protagonistes de la classe politique congolaise n’ont cessé  de dire des sornettes à la direction de ce qui était comme mise au point de l’honorable Steve Mbikayi sur la facilitation du dialogue consensuel en République Démocratique du Congo, dont l’idée maîtresse stipulait :  » de mettre toutes voiles dehors d’une facilitation étrangère » . Mais, Hélas! Certains politiques ont cru qu’il faisait l’ apologie d’une connotation erronée et plusieurs traitements inhumains dont la liste est superficielle ont été à Sa direction ainsi qu’à son parti politique: » Parti Travailliste ».
Comme dit la bible dans son livre de Matthieu, XX, 16:  » Ainsi les derniers seront les premiers et les premiers seront les derniers. » En fin la situation s’est alchimisée. La pensée de l’Hon. Steve qui paraissait ambugue chez certains protagonistes est actuellement avouer non seulement par tout le monde, mais aussi elle est devenue judicieuse aux yeux de tous. Car, le délégué de l’Union,Africaine est récusé. En outre le samedi dernier M. Edem Kodjo a reporté sine dié les travaux du commuté préparatoires de dialogue.
Le dialogue reste hypothétique
  • Le vendredi 29 juillet 2016, la majorité présidentielle a tenu un meeting populaire, où son secrétaire général Aubin Minaku, n’a pas mis sa langue dans sa poche pour réitérer leur soutien au dialogue convoqué par le président de la Republique Joseph Kabila, ainsi qu’au facilitateur désigné par l’Union Africaine M. Edem Kodjo.
  • Quant à l’opposition, lors du meeting populaire organisait le dimanche 31 juillet 2016 en face du stade de Martyr. L’opposant historique M. Etienne Tshisekedi a gardé sa positivité à la tenue d’un dialogue mais la problématique intervient au moment où M. Tshisekedi et sa plate forme récusent Edem Kodjo. Selon M. Tshisekedi Ce dernier a une alternative et une position tendancieuse.

La question reste : Qui va rembourser les dollars et le frais de séjours de Monsieur Kodjo…?

la réponse est : L’argent des contribuables Congolais est jeté par la fenêtre des entêtements politiciens du Congo.

Alors que si tout le monde portait une analyse profonde sur la thèse de l’Hon. Steve, ça pourrait débloquer la situation. A cause de sensationnel le dialogue reste hypothétique.

 

BENI KINKELA

R.D.C: India Omari reste loyal au président Joseph Kabila et à son parti politique P.P.R.D

forcr
Comme homme politique idéal, India Omari est bon père, bon mari, instruit, spirituel, sans rancune et fort aimable dans la société congolaise.
India omari autrement appelé Guy Force India par sa constance reste sans aucun doute authentiquement Kabiliste et demeure grand dans son parti politique P.P.R.D, malgré les petites guerres internes des petits hommes et des esprits assez faibles mais cela ne constituent pas des obstacles. Car, depuis la genèse du P.P.R.D, il a été toujours au rang le plus prestigieux des guerriers en vertu de son combat qu’est non seulement noble, mais aussi judicieux raison pour laquelle il est doté d’un substantif : «  Force« .
En outre, Guy Force India stipule parmi les noms des personnes normaux qui ne cessent de conjuguer leur patience aux sacrifices pour la matérialisation de la vision du président de la république Joseph KABILA kabange qui, s’inscrit sur la quête de la transformation de la R.D.C par la modernisation du pays dont le but ultime est de procurer le bien-être à l’homme congolais. Elle est également l’expression d’une volonté ambitieuse de faire de la R.D.C un pays émergent.
Guy Force India est longtemps resté dans l’ombre de l’administration congolaise, où il assuma plusieurs hautes fonctions. Il a bénéficié d’une ordonnance et deux décrets présidentiels. Il fut DGA de l’ I.C.C.N.
BENI KINKELA